Polish French Dictionary

język polski - Français

gubić in French:

1. perdre perdre


Je veux perdre du poids.
Ces derniers temps, nous clavardions tous les soirs sur internet, et en plus nous discutions très tard la nuit, jusqu'à en perdre haleine.
Les commentaires ont la mystérieuse habitude de se perdre dans l'étendue de la Tatoébadie.
Lorsqu'un ami vous demande de l'argent à emprunter, voyez lequel des deux vous voulez perdre.
Chris n'apprécie pas la façon qu'a eu Beth de perdre la montre qu'il lui avait prêtée.
Quelle malchance a pu dénaturer l'homme - seul vraiment né pour vivre libre - au point de lui faire perdre la souvenance de son premier état et le désir de le reprendre ?
Comble de l'inattention : se perdre dans la foule et aller chez le commissaire de police donner son signalement.
Nous sommes à une époque où les hommes n'arriveront jamais à perdre assez de temps pour conjurer cette fatalité de passer leur vie à en gagner.
Qu'as-tu donc à perdre à l'inviter à un rencard ? Un peu de fierté sans doute ?
Pourquoi perdre la moitié de sa vie à dormir pendant la nuit alors qu'on pourrait utiliser tout ce temps à se reposer ?
Entre prendre et perdre le bon chemin, il y a une différence de seulement deux lettres.
La cheminée manquant de bois de chauffage, les flammes ont déjà commencé à perdre de leur vigueur.
Je ne veux pas perdre mes idées, même si certaines d'entre elles sont un peu extrêmes.
Les idées nouvelles déplaisent aux personnes âgées ; elles aiment à se persuader que le monde n’a fait que perdre, au lieu d’acquérir, depuis qu’elles ont cessé d’être jeunes.
Ce serait perdre entièrement notre temps que d'attendre une seconde de plus.

2. perdre perdu perd perdre perdu perd



3. perdre perdu



French word "gubić"(perdre perdu) occurs in sets:

CZAS PRZESZŁY

4. prendre


Dis-lui lequel prendre.
À prendre le terme dans la rigueur de l’acception, il n’a jamais existé de véritable démocratie, et il n’en existera jamais. Il est contre l’ordre naturel que le grand nombre gouverne et que le petit soit gouverné.
Nous sommes dans le creux des affaires, on s'en sort à peine, c'est pourquoi nous n'avons pas la possibilité de prendre un temps partiel.
Quand vous allez prendre le médicament, il va commencer par agir sur les symptômes, comme la douleur, tout de suite, mais cela ne veut pas dire que l'ulcère va se guérir tout de suite.
C’est une vérité universellement admise, qu’un célibataire en possession d’une fortune solide se doit de vouloir prendre femme.
Calina doit retourner chez le médecin la semaine prochaine. Et tant qu'on y est, n'oublie pas de prendre sa prescription en rentrant du travail.
Il faut prendre l'argent là où il se trouve, c'est-à-dire chez les pauvres. Bon d'accord, ils n'ont pas beaucoup d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres.
Ça va me prendre du temps à automatiser l'application de cette nouvelle règle de grammaire.
À une époque où l'on faisait taire les voix des femmes et où l'on congédiait leurs espoirs, elle a survécu pour les voir se mettre debout et se prononcer et tendre la main pour prendre un scrutin.
Je suis éreinté ! Je n'ai plus qu'une envie : rentrer chez moi, prendre un bon bain, et aller me coucher.
Élargissez votre horizon afin qu'en devenant de plus en plus capable de prendre soin de vous, vous agissiez intelligemment.
Les fourchettes et les baguettes devinrent populaires parce qu'elles pouvaient facilement prendre des aliments chauds.
Je rentre de 2 mois de voyage d'affaires aux États-Unis, loin de ma copine, alors ce soir, elle va prendre.
Les mots composés sont créés par simple liaison de mots ; on prend d'ordinaire les simples radicaux, mais, si le bon sens ou la clarté l'exige, on peut aussi prendre le mot complet, c'est-à-dire le radical avec sa terminaison grammaticale.